Témoignages

Ces témoignages sont ceux de personnes que j’ai accompagnées dans le choix des Fleurs. Ils ont été recueillis avec l’accord des intéressés. Les  situations et les noms ont été modifiés pour préserver la confidentialité.


Virginie, 38 ans, maman de 2 enfants.

Mon mari, mon fils de 8 ans, ma fille de 11 ans et moi-même prenons des fleurs de Bach. Le fait de nous voir prendre des fleurs de Bach conforte nos enfants dans l’idée qu’ils peuvent en prendre.

Lire la suite

Alice, 23 ans, étudiante dans le  secteur de la santé.

Ayant à ma disposition le coffret des 38 fleurs, j’ai commencé à les utiliser depuis quelques temps.
Je me fais aider dans le choix des fleurs, car je suis novice. Ce temps pendant lequel je me sens écoutée m’aide à décrypter mes difficultés. Je mets des mots sur ce que je vis, je comprends mieux mes réactions et mes émotions. C’est une première bouffée d’oxygène ! 

Lire la suite

Clémence, 22ans, préparant l’oral d’un concours paramédical.

Après trois années à préparer les écrits des concours d’entrée en école de formation, me voilà enfin admissible aux oraux ! Mais, cette épreuve très sélective génère en moi beaucoup de stress. Très sure de moi derrière une feuille, je le suis beaucoup moins à l’oral ! Serai-je capable de convaincre le jury en 20 minutes ?

Lire la suite

Viviane, 62 ans, retraitée.

Les Fleurs de Bach m’ont aidée à surmonter ma peur en voiture.

Lire la suite

Antoine, 23 ans, étudiant.

« Lorsque j’étais enfant, j’ai utilisé plusieurs fois les fleurs de Bach. J’en ai gardé un bon souvenir : je me sentais écouté, pris au sérieux dans ce que je vivais, et les fleurs me faisaient du bien.

Récemment j’ai traversé une période de doute sur moi-même, sur mon orientation professionnelle, et sur le sens que je souhaitais donner à ma vie. J’ai alors de nouveau eu recours aux fleurs de Bach.

Lire la suite

Myriam, 57 ans, secrétaire.

Il y a quelques années un thérapeute m’avait bien aidée à gérer mon stress. Il m’avait aussi parlé des fleurs de Bach pour « récurer » cette culpabilité qui m’empoisonnait l’existence depuis longtemps. C’était quelqu’un de sérieux, mais il ne m’avait pas convaincue. J’avais du mal à croire que des fleurs puissent agir sur mes émotions.

Lire la suite

Valérie, 41 ans mariée, mère de 3 enfants, assistante maternelle.

J’ai pris des fleurs de Bach il y a une quinzaine d’années, car j’avais besoin de soutien lorsque j’étais  en questionnement au sujet de mon orientation professionnelle. A cette époque, j’ai rencontré une conseillère en fleurs de Bach, qui m’a aidée durant plusieurs entretiens. Cela m’a permis de bien guider mon cheminement.

Aujourd’hui, j’y reviens en complément d’une démarche thérapeutique.

Lire la suite